Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Documents > Agroécologie

Documents - Agroécologie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Tous les documents infrastructures agroécologiques

Les Chambres d’agriculture en Hauts-de-France accompagnent les agriculteurs et prennent leur part dans le maintien et l’amélioration des éléments paysagers favorisant la biodiversité. Avec l’aide du Conseil Régional, les agriculteurs s’inscrivent dans ces démarches, notamment par la préservation des mares.

Les mares sont des milieux riches, accueillant une grande diversité d’espèces végétales et animales. Elles sont également d’une grande utilité pour l’Homme : elles peuvent, entre autres, contribuer à l’amortissement des crues et à l’épuration des eaux. Cependant, de nombreuses mares ont disparu de nos paysages ces dernières...

Rainette verte et renoncules aquatiques

Les mares sont des milieux de vie qui permettent à la faune régionale d’accomplir tout ou une partie de leur cycle biologique (reproduction, source de nourriture…). Parmi cette faune, trois grands groupes fonctionnels peuvent être identifiés, à savoir les amphibiens, les libellules et les coléoptères aquatiques.

Les éléments paysagers (bandes fleuries, bandes enherbées, haies, agroforesterie,…) ont de nombreux intérêts au sein de l’exploitation agricole. Ont-ils un réel impact sur la lutte biologique? Pourraient-ils permettre de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires? Quelles répercussions sur le salissement des parcelles?

Les bords de champ ont une grande importance dans le maintien de la biodiversité de nos paysages de plaine… Ils sont hélas souvent accusés de resalir les parcelles. Alors comment concilier au mieux exigences agronomiques et intérêts pour la biodiversité?

Venant du latin "ripa", la rive et "sylva" la forêt, la ripisylve est une bande boisée située le long des cours d'eau. Lorsqu'elle est en bon état, on y retrouve plusieurs strates de végétation et plusieurs essences, le tout sur une largeur de quelques mètres (au delà, on parle de forêts alluviales).

septembre 2013

Les mares et les mouillères jouent un rôle non négligeable dans la préservation d'une certaine biodiversité. Vous trouverez dans cette fiche quelques recommandations techniques et économiques sur la gestion d'une mare ou d'une mouillère.

Les talus enherbés répondent à plusieurs objectifs environnementaux. Voici quelques informations sur le cahier des charges à respecter ainsi que sur les aides possibles pour ce type d'aménagements paysagers.

septembre 2013

Les mares sont de formidables réservoirs pour la biodiversité. Cette fiche vous apporte des informations sur la réglementation à respecter lors de l'installation d'une mare.

septembre 2013

L'entretien d'une mare nécessite le respect de certaines règles importantes qui sont répertoriées dans cette fiche pratique. On trouve également les aides possibles pour ce type d'aménagement.

Ces zones permettent de renforcer les populations d'auxiliaires et de participer à la restauration de la qualité de l'eau grâce à la diminution de l'utilisation des intrants. Cette fiche reprend le cahier des charges ainsi que les aides existantes.

septembre 2013

La ripisylve est une structure arborée plutôt linéaire de bord de cours d'eau. Elle permet d'héberger une faune et une flore particulière qu'il est difficile de retrouver dans d'autres zones. C'est pour cela qu'il est important de les préserver. Cette fiche vous permettra d'obtenir des informations pour la mise en place de cet...

La ripisylve est le nom de la formation arborée et arbustive située  sur les bords des cours d’eau. Vous trouverez ici certaines informations pour vous aider à l'entretenir (cahier des charges, aides financières,...).

Le fossé possède des caractéristiques qui ont un impact sur la biodiversité. Vous obtiendrez aussi quelques recommandations techniques, des informations réglementaires et économiques sur la gestion des fossés.

Les fossés jouent un rôle d'épurateur des eaux et permettent le maintien de certaines espèces vivantes. Ce document vous apporte des informations sur la réglementation et la cahier des charges à respecter. Vous obtiendrez aussi quelques indications économiques.

septembre 2013

Le bâti peut être à usage d'habitation ou à usage agricole. Celui-ci a un impact sur la biodiversité. En effet, très souvent, le bâtiment traditionnel sert de refuge pour la faune et la flore et permet donc le maintien de certaines espèces.

septembre 2013

Ce sont des insectes aux couleurs vives et variées et ayant une très bonne aptitude au vol grâce à leurs deux paires d'ailes. Les odonates peuvent vivre, à l'âge adulte, de 7 à 15 jours selon les espèces.

septembre 2013

Les bordures de champs sont de formidables habitats pour la biodiversité. Ils peuvent faire l'objet d'aménagements spéciaux (comme des haies par exemple) pour conserver et améliorer cet aspect. Vous trouverez ici des informations techniques et économiques sur ce type d'aménagement.

septembre 2013

Les bandes enherbées présentent un intérêt évident pour la faune sauvage mais aussi pour la qualité de l'eau et contre l'érosion du sol. Elle doit répondre à un cahier des charges précis et doit s'adapter au besoins de l'exploitant.

Mises en place en 2008 par le Conseil Régional de Picardie, avec l’appui des agriculteurs, les mesures MAE prairies et paysages ont pour objectif de maintenir et de favoriser la biodiversité, notamment par le maintien des éléments du paysage, tels que les bosquets, les haies, les arbres ou les mares.