Vous êtes ici : Accueil > Notre agriculture > Chiffres et barèmes > Calcul des fermages

Indice national des fermages

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

L'indice national des fermages 2020-2021 est de : 105.33
Soit une augmentation de +0.55%

L’indice national se base sur l’indice 100 en 2009/2010 pour s’établir en 2019 à 105,33.

En conséquence, le loyer de 2018 se calculera en appliquant ce rapport au montant réglé (hors participation aux taxes) en 2017, soit :

fermage 2019 = fermage 2009 x (105.33/100)
ou 
fermage 2019 = fermage 2018 x (+0.55%)
 

Pour les anciens baux reconduits tacitement, pour le règlement desquels on aurait encore recours aux denrées, le prix 2019 de celles-ci s’évalue en appliquant ce même rapport aux valeurs 2009.

Cours des denrées "fermage" applicable du 1er octobre 2020 au 30 septembre 2021

Prix des fermages pour le département de l'Aisne

  • Blé :  23.94 €/q

Prix des fermages pour le département du Nord

  • Blé :  23.61 €/q
  • Lait :  0.36 €/l
  • Beurre :  5.48 €/kg
  • Orge :  23.26 €/q
  • Betteraves sucrières : 56.44 €/t
  • Viande de bœuf :  3.93 €/kg

Prix des fermages pour le département de l'Oise

  • Blé :  24.99 €/q
  • Betteraves à 16° : 63.25 €/t
  • Betteraves à 17° : 68.94 €/t
  • Lait  38 g rendu usine :  0.4269 €/l
  • Lait  38 g départ ferme :  0.3976 €/l
  • Lait  34 g :  0.3789 €/l
  • Beurre :  6.438 €/kg
  • Viande de bœuf europa R : 4.54 €/kg
  • Viande de bœuf, qualité première : 4.40 €/kg poids net ; 2.42 €/kg poids vif
  • Cresson : 0.5398 €/botte

Prix des fermages pour le département du Pas-de-Calais

  • Blé :  26.17 €/q
  • Lait :  0.3804 €/l
  • Betteraves sucrières : 66.21 €/t
  • Viande de bœuf :  4.14 €/kg

Prix des fermages pour le département de la Somme

  • Blé :  27.70 €/q
  • Betteraves à 16° : 70.14 €/t
  • Betteraves à 17° : 76.42 €/t
  • Lait à 3.7% de MG :  0.41 €/l
  • Viande de bœuf :  4.73 €/kg

evolution de l'indice du fermage

Le nouvel indice national de fermage est fixé à 105.33

Le prix de base de fermage est à la hausse cette année : +0.55% vis-à-vis de l'an dernier. Il constitue 105.33 % du prix 2009 (base 100 après réforme nationale du dispositif).

Ce nouvel indice national, fixé par arrêté ministériel, détermine le loyer des terres nues et des bâtiments d’exploitation agricole. Son évolution tient compte de l’indice du revenu brut moyen d’entreprise agricole par hectare, et de l’indice d'évolution du prix du produit intérieur brut (l'inflation en quelque sorte).