Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Documents > Bulletin JT Bio n°04-2024

Bulletin JT Bio n°04-2024

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A lire également dans ce numéro :

  • Suivi de la minéralisation des couverts végétaux de légumineuses : Nul n’est besoin de rappeler les bienfaits des légumineuses en termes d’enrichissement d’azote au sein de la rotation. Les couverts végétaux d’interculture riches en légumineuses sont également un levier à faire valoir aussi important qu’une culture principale. Mais qu’apportent-ils réellement en termes de restitution d’azote pour la culture suivante ? 

  • Reliquats azotés 2024, où en sommes-nous ? : Les premières tendances de reliquat semblent moins catastrophiques qu’attendus. En effet, avec une pluviométrie aussi abondante, nous pouvions nous attendre à des niveaux de reliquats particulièrement faibles. Les premiers résultats, pour des prélèvements réalisés du 25 janvier au 10 février montrent qu’il reste de l’azote dans les sols !

  • Reconsidérer le prix de l’azote cette année : Nous observons cette année, un retour à des prix d’engrais organiques moins élevés qu’en 2023. Il nous est ainsi possible de vous reproposer l’actualisation du tableau que nous tenons à jour, qui compare la valeur des différents engrais et amendements organiques proposés en AB. Pour cela, nous estimons le coût de l’azote en déduisant la valeur économique des fournitures en P et K apportée par le produit. 

  • Vigilance semence de ferme ! : La qualité des récoltes 2023, souvent mise à mal par des conditions très humides, nous conduise à vous inviter à la plus grande prudence pour la réalisation de lots de semence de ferme en cultures de printemps. C’est notamment le cas pour les lots de semences de soja et d’avoines. Il est temps de réaliser vos tests de germination ! 

  • Vu en plaine, des semis de triticale échelonnés à Bouillancy (60) : Suite au suivi présenté dans le dernier JT Bio, sur les dates de semis du triticale d’hiver, nous avons poursuivi les observations sur une deuxième parcelle à Bouillancy, chez Nicolas et Geoffroy PROFFIT. Voici ce qu’il en ressort.

Autres documents