Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Documents > Bulletin JT Bio n°03 - 2024

Bulletin JT Bio n°03 - 2024

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Situation des céréales à la sortie de l’hiver : Les conditions climatiques de cet hiver ont conduit à réaliser des semis de céréales tardivement. Nos essais ne font pas exception avec des dates de semis de mi-novembre à mi-décembre. Plus que la date, ce sont les conditions de semis et de sol qui conditionnent le plus souvent l’état des céréales en sortie d’hiver et notamment le peuplement.

A lire également dans ce numéro :

  • Deux parcelles de triticale semées cet automne : Les deux parcelles de l’EARL de Mésenguy sont situées l’une en face de l’autre sur un même type de sol (limon battant à silex du Pays de Thelle). Le premier semis est réalisé tôt pour des raisons d’organisation du travail. Le deuxième semis intervient à l’entrée d’une période pluvieuse importante dans des conditions de semis moins favorables 
  • BCAE 8 : nouvelle dérogation sur les jachères : Nous l’avons évoqué dans le précédent JT Bio, la nouvelle dérogation concernant les jachères vient d’être publiée au journal officiel de l’Union européenne. Pour atteindre les objectifs de la BCAE 8, les États membres peuvent mettre en œuvre la dérogation suivante …
  • Bilans prévisionnels céréales et protéagineux bio / campagne 2023-2024 : Vous trouverez ci-après les documents produits par France Agrimer, les bilans prévisionnels de la campagne 2023-2024 pour les filières protéagineux et céréales biologiques;
  • Pomme de terre et test fritabilité : la couleur comme indicateur : On calcule un index de fritabilité afin d’évaluer l’aptitude d’un lot de pomme de terre à la transformation en frites. Ce test est initialement réservé à la frite industrielle mais par extension elle permet aussi de discriminer les variétés entre elles pour en sortir la catégorie frite ménagère.
  • Vu en plaine, des colzas à Vesles les Caumont (02) : Il a été semé le 27 août, en limon et précèdent pois de conserve. A ce jour, il a absorbé près de 200 unités d’azote. Il semble opportun de réaliser un apport de soufre dès que possible, à hauteur de 50 Unités.
  • Notation stockage des variétés de pommes de terre robustes de consommation

Autres documents