Vous êtes ici : Accueil > Notre agriculture > Réglementation > Recycler vos déchets agricoles

Recycler vos déchets agricoles (collectes PPNU, collecte de pneus usagés, film plastique agricole, huile usagée...)

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Comme toute autre activité, l’agriculture produit des déchets. Films plastiques agricoles usagés, ficelles, emballages plastique vides, produits hors d’usage, ferrailles, huiles usagées, déchets de soins des animaux… ces déchets sont multiples, en volumes importants et en quantités dispersées.

En tant qu'agriculteur, vous êtes responsables de la bonne gestion de vos déchets. Vous devez savoir que le brûlage et l’enfouissement des déchets sont interdits, y compris pour les emballages en papier ou carton. Vous devez également séparer vos déchets ou produits en fin de vie dangereux de vos ordures ménagères.

Dans la mesure du possible, vous devez essayer de :

  • limiter la production de déchets grâce à des filières alternatives par exemple
  • valoriser le déchet (en le réutilisant ou en le confiant à une filière capable de le transformer en sous-produit ou de l’incinérer dans une installation spécifique)

Pour être en conformité avec la réglementation, vous pouvez participer aux collectes existantes. Elles vous permettent d'éliminer vos déchets en toute sécurité et garantissent la valorisation de l’énergie dégagée par la combustion et le filtrage des fumées.

Le recyclage permet d'économiser les ressources en offrant une deuxième vie aux matériaux mais l'intérêt d’y participer est aussi économique. En effet, le coût de l’élimination des déchets est répercuté sur le prix des produits mis en marché. Vous êtes donc directement concerné.

N’oubliez pas de demander une attestation de dépôt lors de votre apport, preuve de la prise en charge et de la bonne élimination des déchets de l’exploitation.

Collecte d’emballages vides usagés issus de l’agrofourniture

Lors de ces collectes, vous pourrez déposer :

 

La collecte de ces déchets s’inscrit dans le cadre de la filière Agriculteurs, Distributeurs, Industriels pour la VALORisation des déchets agricoles (ADIVALOR), à l’issue d’une démarche interprofessionnelle entre industriels, agriculteurs et distributeurs.

La société privée ADIVALOR est chargée de l’organisation générale de la filière, la définition des modalités techniques de gestion des déchets, de proposer des outils de communication, de travailler sur des projets de recherche et développement. À ce titre, elle organise les collectes réservées aux utilisateurs professionnels (exploitants agricoles, professionnels des espaces verts, collectivités, entreprises), des emballages vides, plastiques usagés et déchets dangereux.

Les consignes de préparation de vos déchets pour le dépôt lors des collectes

Pour permettre un meilleur recyclage, vous devez respecter le plus strictement possible les consignes de tri et de préparation indiquées par type de déchets. Vous garantissez ainsi leur recyclage et éviterez par exemple que les bidons vides ne soient considérés comme des produits dangereux à éliminer dans des installations classées pour l'environnement.

Vous êtes responsable de la qualité des déchets produits et des saches apportées. Si les consignes de collecte ne sont pas respectées, les saches peuvent être refusées par les points de collecte. Celles non prises en charge par ADIVALOR feront l’objet d’une refacturation par les distributeurs.

Procurez-vous des saches A.D.I.VALOR auprès de votre distributeur et indiquez votre nom sur celles-ci, dans un souci de traçabilité. Tout apport d’emballages vides conditionnés en bigbag sera refusé.


Emballages vides de produits phytosanitaires (EVPP), de fertilisants et de produits œologiques et d’hygiène de cave (EVPOH)

  • Les bidons en plastiques (jusqu'à 25 litres) : respectez la règle d’ORE : Ouverts - Rincés - Egouttés avant de mettre en sac, sans les bouchons
  • Les fûts en plastiques ou en métal (de 30 à 300 litres) : vidés, nettoyés extérieurement, stockés fermés avec étiquettes
  • Les sacs, boîtes (en carton, papier, plastique), bouchons et opercules des bidons en plastique : vidés et pliés et mis en sacs ADIVALOR avec les bouchons et opercules des bidons vides
  • Bidons et fûts de traitement de semences : ils sont collectés en même temps que les PPNU, les stocker à part des EVPP

 


Emballages vides de produits d'hygiène de l'élevage laitier (EVPHEL)

  • Les bidons en plastiques (jusqu'à 25 litres) : respectez la règle d’ORE : Ouverts - Rincés - Egouttés avant de mettre en sac, sans les bouchons
  • Bidons supérieurs à 25 litres : vidés, nettoyés extérieurement, et stockés fermés avec étiquettes

 


Sacs en papier de semences traitées

  • Sacs papier ayant contenu  des semences certifiées : vidés, pliés et conditionnés en fagots de préférence

 


Big bags et sacs d’engrais, amendements et semences

  • Big bags : vidés, le plus propre possible, pliés en 3 avec l'anse à l'intérieur et stockés en fagots de 10
  • Sacs : vidés, le plus propre possible, stockés en fagots de 50

 


Films plastiques d’élevage ensilage et enrubannage (FAUe)

  • Bâches d’ensilage : balayées, sèches, pliées, roulées et ficelées
  • Films usagés d’ensilage avec couches polyamide : la sous couche ne peut être valorisée avec les films d’ensilage classiques : séparer les 2 couches au fur et à mesure, rouler le film polyamide clair et le disposer dans une sache spécifique bleue
  • Films d’enrubannage : secoués et débarrassés de tout déchet organique (les plastiques doivent être secs), pliés, roulés et mis en sache de préférence ou en boule

 


Ficelles et filets (FIFU)

  • Ficelles plastiques : propres et mises en sache
  • Filets plastiques : secoués et mis en sache différente que celle consacrée aux ficelles

 


Films plastique de maraichage (FAUm)

  • Couverture de serres : pliez le film et découpez la partie enterrée qui sera reprise avec les autres films de maraichage
  • Paillage, hors-sol, solarisation, petits tunnels : triés par classe, nettoyés le plus possible, pliés, roulés en paquets compacts

 


Gaines souples d’irrigation (GSI)

  • Gaine souple d'irrigation : Stockées roulées en bobine ou en fagots. Attention, les gaines en vrac ne seront plus collectées

 


Filets paragrêles (FILPRAU)

  • Filets paragrêles : Limitez au maximum la présence de déchets organiques, retirez les élastiques, les pièces métalliques, les plaquettes de faitage ou peignes, roulez en boule, sans mandrin et stockez séparément des autres déchets

 


Produits phytosanitaires non utilisables (PPNU), équipements de protection individuelles usagés (EPIU) et déchets issus du traitement des effluents phytosanitaires

  • PPNU : étiquetés dans leur emballage d’origine (ni mélange, ni reconditionnement) et identifiés avec la mention « A détruire ». Pour les PPNU en mauvais état ou souillés, les sur-emballer dans un sac translucide sur lequel est collé l’autocollant « PPNU à détruire »
  • EPIU : rassemblés dans un sac translucide
  • Déchets issus du traitement des effluents phytosanitaires (HELIOSEC®, OSMOFILM®) : bâches repliées et mises en sac

 


Les périodes et lieux de collecte

Les dates de collecte varient selon les départements et les distributeurs. Les collectes peuvent avoir lieu ponctuellement ou se dérouler tout au long de l’année.

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, elles sont généralement ponctuelles par type de déchets :

  • EVPP, EVPHEL et sacs papier de  semences : en mai et novembre,
  • Plastiques issus de l’élevage, ficelles et filets : en janvier (depuis 2020) et avril,
  • Bigbag : en même temps que les plastiques élevage en avril,
  • PPNU, EPIU : en novembre ou sur rdv toute l’année sur quelques sites uniquement.

 

Pour l’Aisne, l’Oise et la Somme, les collectes sont plus disséminées dans l’année :

  • PPNU : en novembre, janvier et juin pour certains
  • EPIU : en novembre
  • EV, EVPP, Bigbag : en continu
  • FAU, FIFU : avril, mai
  • Autres déchets de grandes cultures : avril-mai et novembre
  • PAU : Avril, mai

Certains déchets peuvent aussi être directement repris par les fournisseurs : EVPHEL par les laiteries par exemple.

D’autres déchets font l’objet de collectes spécifiques comme les films agricoles usagés issus du maraichage, les films non tissés, les filets paragrêles et les gaines souples d’irrigation. Elles sont souvent réalisées sur les exploitations sous réserve de quantité suffisante. Pour plus de renseignement, rapprochez-vous de votre distributeur ou consulter le guide des déchets ou le site internet d’A.D.I.VALOR www.adivalor.fr.
Vous retrouverez également les informations sur les points de collecte et les opérateurs par département sur le site A.D.I.VALOR – rubrique « les collectes > où apporter ».

 

Collecte de pneus usagés

Vous disposez peut-être sur votre exploitation de pneus usagés dont vous souhaitez  vous débarrasser. Vous devez savoir qu'il existe deux catégories :

  • les pneus usagés issus des matériels agricoles dont certains peuvent être réutilisables par rechapage
  • les pneus usés non réutilisables pouvant servir à certaines applications sur l'exploitation (lestage sur les silos d'ensilage, …)

Si vous utilisez vos pneus usagés pour le lestage des bâches d'ensilage, vous devez savoir que depuis 2015, cette pratique n’est plus considérée comme une valorisation. Le lestage à l’aide de pneus n’est pas interdit mais  seuls les pneus en votre possession sont autorisés pour cette utilisation Vous ne pouvez donc plus récupérer de pneus supplémentaires et devez donc trouver de nouveaux moyens de maintien des bâches tels que les sacs à silo, géotextile, couvert végétal, géomembrane…

Pour déstocker vos pneus, vous pouvez vous rapprocher des distributeurs. Ils sont tenus de reprendre vos pneus usagés lors d’un achat de nouveaux pneus.

Concernant les stocks « historiques »,  leur destruction reste à votre charge. Vous devez faire appel à un collecteur agréé par la préfecture ou profiter des collectes organisées sur certains territoires avec financement de tout ou en partie des collectivités.

Nouvellement créée, l'association ENSIVALOR organise également des collectes de pneus pour les agriculteurs qui arrêtent leur activité ou qui mettent en place des techniques alternatives.

En attendant la prochaine collecte de pneus, privilégiez le stockage :

  • en tas séparés afin d’éviter tout risque d’incendie
  • de préférence dans un endroit clos et protégé des intempéries pour éviter le risque de prolifération des moustiques vecteurs de maladies et de nanoparticules qui peuvent s’infiltrer dans les sols et l’eau

Récupération d’huile usagée

Les huiles usagées sont issues de la vidange des moteurs et autres circuits hydrauliques. Il s'agit de déchets dangereux dont l'élimination demande des précautions particulières.

Vous devez obligatoirement remettre vos huiles usagées à un centre d'élimination agréé dont vous pouvez trouver les coordonnées sur le site de votre Préfecture. En effet, les huiles usagées sont en effet classées en « déchets dangereux ».

Vous pouvez les apporter vous-même à un centre d'élimination agréé ou faire appel à un ramasseur agréé. Ce dernier a l'obligation de  procéder à l'enlèvement dans un délai de 15 jours, de tout lot d'huiles usagées supérieur à 600 litres. Pensez toutefois à demander un devis avant intervention, les collectes n'étant plus gratuites.

En attendant, stockez les huiles de préférence :

  • en fûts étanches ou sur rétention
  • dans un endroit abrité et accessible pour leur ramassage. Les huiles ne doivent pas contenir de substances polluantes (non huileuses ou huiles ménagères), ni plus de 5% d’eau.

Collecte des autres déchets agricoles

Vous devez gérer de nombreux autres types de déchets sur votre exploitation en lien avec le matériel agricole et les bâtiments (ampoules et néons, batteries…), la présence d’un élevage (déchets de soins…) ou d’une production spécialisée, pour lesquels il n’y a pas toujours de solutions facilement identifiées.

Si vous avez une question, recherchez un prestataire pour éliminer ces contenants ou des alternatives, consultez notre guide des déchets ou contactez-nous avec le formulaire de contact.

Formulaire de contact Dechets

Vos coordonnées
Votre message

En soumettant ce formulaire, j'autorise la Chambre d'agriculture des Hauts-de-France à utiliser mes données personnelles pour traiter ma demande.

NOS DOCUMENTS

NOS VIDEOS